Le Bilan du mandat 2014-2020



2017 n'est pas uniquement l'année de l'élection présidentielle en France.

C'est aussi l'année de mi mandat pour vos élus municipaux, ceux qui ont pour tâche d'accompagner vos affaires locales et vos soucis quotidiens. Cette tache est motivante. Cette tâche est passionnante. Cette tâche serait impossible sans le professionnalisme des fonctionnaires de la mairie et de la Communauté de communes.

C'est ce qui, malgré tout, rend la politique intéressante : les avancées que nous réalisons au quotidien.

C'est donc une excellente occasion de remercier les acteurs de cette aventure humaine, une excellente occasion de rappeler que la politique ne se résume pas à placer son bulletin dans une urne. C'est l'occasion de rappeler que notre équipe a été mandatée pour réaliser un programme.

En voici le bilan à mi-mandat :

1 - En vert, les taches achevées
2 - L'avancement des taches en cours est donné par une barre de progression :


Economie, Emploi, Commerce, Artisanat.

  • Soutenir sans ambiguïté la création de la zone d’activités du Cruchet (Porte du Belinois n°2).

La première tranche comprenant 15 lots est réalisée, les premières entreprises déposent leur permis de construire
  • Construire avec la Communauté de communes un ensemble de bâtiments «blancs» industriels afin de les louer à des entreprises naissantes.

Inscrit dans le projet de territoire de la communauté.
  • Tirer profit des plans de déploiement de la fibre optique, en desservant les Portes du Belinois (A28) depuis le centre ville et raccorder les entreprises hors zones qui sont sur le parcours.

Les entreprises des Portes du Belinois n'ont plus qu'à s'abonner à la fibre si elles le désirent.
  • Mettre en place les branchements fibre dans le centre ville pour l’installation de professions libérales ou commerciales (comme à Grand’Maison).

La Communauté de communes a lancé son programme de Montée en débit MED, Ecommoy en bénéficiera après les communes jugées actuellement moins bien desservies.
  • S’appuyer sur la mise en place de la charte forestière pour que les entreprises et les collectivités puissent exploiter les espaces boisés du territoire grâce à des coopératives.

La Charte est en place, la filière bois est intégrée dans la réflexion actuelle sur le PLUi et sur la généralisation de réseaux de chaleur sur l'Orée de Bercé-Belinois
  • Donner les moyens à la Communauté de communes de faire la promotion du territoire dans les salons nationaux afin d’attirer les investisseurs.

Un partenariat a été signé avec Sarthe Développement à cet effet. La Région prend le relai du département avec la loi Notre.
  • Développer les outils financiers mis en place (prêts à taux 0 de la CCOBB avec Carrefour entreprises Sarthe) pour la création ou la reprise d’entreprise, en direction cette fois du maintien des commerces de proximité.

Quelques projets ont bénéficié de ce prêt. La Cdc soutient financièrement les communes qui perdent leurs tout derniers commerces
  • Créer une commission municipale du commerce de proximité associant les représentants élus des commerçants.

La commission a été mise en place. Les commerçants lancent des actions qui ne se faisaient plus à Ecommoy depuis très longtemps (défilés de mode etc). La Cdc organise des rencontres élus et commerçants avec la CCI et la Chambre des métiers.
  • Favoriser la production locale :

La cantine municipale a été labellisée à la charte Qualité Proximité du pays du Mans. La commune autorise les commerces itinérants à vendre leur production locale

  • En autorisant un projet de point de vente de produits régionaux avec un restaurant gastronomique sur la zone de l’A28, aux «Portes du Belinois».

  • A charge pour les entrepreneurs du projet de lancer les travaux, un magasin va ouvrir, un restaurateur a déposé un permis de construire.

  • En instaurant sur le parvis de l’église un marché mensuel de soirée pour permettre aux actifs de découvrir nos produits des circuits courts.


  • Un petit marché bio a été lancé mensuellement le vendredi soir. D'autres idées sont à l'étude

    Voirie communale, Eclairage public, Liaisons douces, Sécurité.

    • Créer un nouveau carrefour route de Mayet en direction des Guérinières, tourne à gauche et nouvelle connexion. Poursuivre la piste cyclable et aménager la route des Guérinières, avec éclairage public.

    Les études ont été lancées. Un début de travaux est prévu en 2018.
    • Aménager le chemin de l’Abreuvoir entre les gymnases et le collège pour partage sécurisé piétons/véhicules

      .
    • Poursuivre l’implantation de ralentisseurs, de plateaux piétonniers et de stationnements réducteurs de vitesse (Rues : Mariette, Charité, Ronsard, chemin des Vaugeons, etc).

    • Poursuivre la création des liaisons douces, du collège à chemin des Vaugeons, route du Mans, route des Guérinières, et des «Portes du Belinois» (Cruchet) à la gare.

    • Réaliser un parking gare Ouest et aménager les rues adjacentes par des trottoirs et des voiries lourdes. cf article
      Décembre 2016
    • Création de parkings pour la Croix Hérault et la Poste.

    La poste a déplacé le stationnement de ses facteurs qui occupaient la rue André Terroy.
    • Création de nouveaux parkings près des écoles et du centre ville allée de Fontenailles.

    Extension de parking place Foch réalisée. Projet de parking au restaurant scolaire allée de Fontenaille inscrit au budget 2017.

    Bâtiments, réseaux publics et économies d’énergie.

    • Réaliser la rénovation thermique des bâtiments municipaux pour réaliser des économies de chauffage.
    • Réaliser la rénovation et l’extension des gymnases, avec mise aux normes des vestiaires et création d’une salle multi-activités

    • Utiliser les locaux de l’ancien collège allée de Fontenailles pour agrandir la cantine municipale, mise aux normes des bâtiments pour l’accueil tout public et associations.

    L'accessibilité PMR est réalisée. L'agrandissement de la cantine est au budget 2017. Ouverture 2018
    • Réaliser la séparation du réseau pluvial et du réseau d’assainissement à chaque réfection complète de rue (ex rue Carnot). ( Sur le sujet )

    • Augmenter les capacités de traitement des eaux pluviales en station d’épuration.

    La commune agit sur les eaux parasites dans son réseau.
    • Installer des compteurs de sectorisation pour identifier et traiter les fuites dans le réseau d’eau, permettant d’optimiser les recettes d’exploitation du service.

    • Continuer la rénovation des éclairages publics pour un meilleur éclairement.

    • Etendre le réseau d’éclairage public chemin des Vaugeons avec la création de la liaison douce vers le collège, et étendre le réseau route des Guérinières à partir du lotissement Barillet.


    Environnement, Cadre de vie, Espaces verts.

    • Soutenir le développement des transports collectifs par la prise en compte du covoiturage et par le développement de la gare à l’horizon 2018 (un train toutes les 30 mn pour Le Mans).

    • Favoriser le développement des vélos à assistance électriques par une politique de subvention communale à l’achat.
    • voté : subvention
    • Implanter des bornes de recharges pour les véhicules électriques.

    • Inscrire le Parc de l’allée de Fontenailles au réseau des refuges de la LPO pour stopper la disparition de la faune et de la flores locales, et sensibiliser le grand public par des animations (action avec les écoles et les associations).

    • Planter d’arbres la route Le Mans-Tours en réalisant les bordures et en refaisant les trottoirs nécessaires.

    Reflexion en cours
    • Développer le fleurissement participatif par le biais d’une association.

    Jardinier sarthois - Jardins partagés
    • Proposer une expérimentation de jardins familiaux. Eté 2016
    • Semer des fleurs de rocailles pour limiter le désherbage.

    • Etudier la solution des toitures photovoltaïques pour les bâtiments municipaux .

    Wattway inscrit au budget 2017

    Santé, Social, Familles, Enfance, Retraite, Logement.


    • Développer les usages de la Maison de santé du centre ville, tout en facilitant des installations nouvelles dans d’autres bâtiments en réseau avec la Grand’Maison.

    Un cabinet supplémentaire a été réalisé au RDC de la Grand'Maison.
    • Développer les programmes de logements favorisant le maintien à domicile, le regroupement des seniors en logements individuels en centre ville permet d’obtenir des prestations à domicile plus rapidement et moins chères.

    • Remettre à plat l’urbanisation par la révision générale du Plan local d’urbanisme afin de le mettre en conformité avec le SCOT du Pays du Mans et avec les lois du Grenelle de l’environnement.

    • Développer les animations gratuites pour toutes les générations autour des jeux de société dans le cadre d’une ludothèque municipale.

    Les sages participent désormais à la semaine des jeux de société dans les écoles.
    • Continuer de proposer des spectacles gratuits et des moments de convivialité.
    • Prendre en charge les déplacements des personnes les plus isolées vers le centre ville le jour du marché.

    Loisirs, Sport, Culture, Animations, Tourisme.

    • Répondre aux besoins de locaux des sports pratiqués aux gymnases.

    Travaux en cours
    • Répondre aux besoins immobiliers du Mille Club rue du Marquis d’Effiat (Salle de musculation, salle de danse...).

    Travaux en cours
    • Faire de la Grand’Maison un atout culturel et touristique pour la commune (exposition permanente sur l’histoire de la commune, et expositions temporaires d’art).

    • Edition d’un guide «parcours de découverte» par le Pays du Mans recensant les points d’intérêts de la commune pour les visiteurs.

    • Organiser des visites guidées de groupes de touristes sur inscription auprès de la mairie.

    La loi Notre a transferé la compétence à la Communauté de Communes. La commune continue d'organiser les journées du patrimoine. Le camping municipal accueille de plus en plus de touristes.
    • Créer la ludothèque d’Ecommoy mutualisée avec la bibliothèque près des groupes scolaires de l’allée de Fontenailles.

    en réflexion

    Communauté de communes.

    • Face aux difficultés financières, d’autres solutions que les augmentations d’impôts communautaires sont à privilégier. Il faut attirer davantage d’entreprises génératrices de recettes communautaires. ( Sur le sujet )
    • Nous voulons une plus grande maîtrise des dépenses de fonctionnement et œuvrer pour un schéma de mutualisation ambitieux associant les responsables des communes.

    Hors programme.

    • Construction d'une salle de gymnastique de 200m².
    • Mise en place d'un service d'autopartage avec véhicules électriques et alimentation par wattway


    Aucun commentaire: