Vos candidats Unis pour Ecommoy


Fidèles à notre démarche de 2008, réunissant des talents au delà des idées politiques, notre équipe municipale repose plus que jamais sur des liens solides, parce que nous sommes fiers du bilan du mandat qui s'achève, et qu'il nous a permis de nouer des liens avec de nombreux écomméens très intéressants. Avec eux nous continuerons d'œuvrer dans le même esprit de fraternité communale.

Il est temps de vous présenter les nouveaux membres de Unis Pour Ecommoy, qui par leur profil expliquent en grande partie le choix de notre slogan "l'énergie renouvelée". Chacun d'eux raconte ce qui le connecte à la commune et au reste de l'équipe.
 


Isabelle Raudin, 46 ans, Ingénieur, adjointe au maire aux affaires scolaires et vice-présidente du CCAS, déléguée à la Cdc et membre du CA du CIAS.

"J'ai travaillé dans l'industrie textile avant de suivre mon mari qui avait obtenu un poste chez Phillips au Mans. En Sarthe, je me suis fait connaître en donnant des cours de mathématiques à domicile, puis au Centre national de la fonction publique territoriale qui est devenu mon principal employeur".


Michel Chopard, 72 ans, retraité de l’artisanat, adjoint au maire chargé des travaux, des bâtiments et des réseaux eaux et assainissement, éclairage public et cimetière, conseiller depuis 1983, délégué à la Cdc.

"Je ne suis pas un homme de discours, mais plutôt d'action. La vie municipale a bien changé depuis 1983 avec toutes ces contraintes administratives qui compliquent beaucoup nos actions. J'ai connu beaucoup de maires à Ecommoy, mais si à 72 ans je me représente c'est qu'il y a de très bonnes raisons à cela, alors que je suis certainement celui qui connaît le mieux un certain nombre de candidats qui sont sur les listes adverses."

Jocelyne Vasseur, 49 ans, collaboratrice d'expert comptable, femme d'agriculteur.

"J'ai toujours vécu au plus près du monde rural. Dans mon métier de comptable, j'ai occupé différents postes, en particulier dans des centres de gestion. Je suis pour la première fois sur une liste pour les municipales, mais je connais bien le fonctionnement de la mairie puisque mon mari a effectué deux mandats, un dans l'opposition, puis un dans la majorité. A titre personnel, j'ai souhaité m'engager dès 2008 dans les élections cantonales que nous avons remportées au côté du Conseiller Général actuel, parce que je voulais avant tout soutenir des idées nouvelles à Ecommoy."


Stéphane Gérault, 46 ans, ingénieur informaticien, adjoint au maire chargé de la culture, délégué à la Cdc, membre du CA du syndicat intercommunal du cybercentre, membre du comité syndical du Pays du Mans.

"Rue du manège, tournez manège, je ne passe peut-être pas toujours assez de temps chez moi, car j'ai besoin de multiplier les expériences sociales. J'adore animer, bouger, et je dois dire que la mairie a répondu à mon besoin depuis 2008. C'est avec plaisir que je continuerai l'aventure, il y a encore à faire dans le domaine des loisirs, 6 ans ce n'est pas assez."


Fabienne Schiano, 40 ans, chargée de développement.

"Je suis arrivée dans la Sarthe il y a quelques années pour suivre mon mari embauché chez Philipps. Ecommoy m'a tout de suite séduite, et j'ai rencontré Sébastien Gouhier dès le début de son mandat. Il m'a encouragée dans mes projets associatifs, comme d'autres personnes d'ici, de nombreuses personnes avec qui j'ai noué rapidement des contacts. C'est ainsi que j'ai fondé l’association La Houlette qui a créée la Boutique du cœur avec l'aide de la municipalité. Très investie aussi dans Partage, je suis devenue ces dernières années la personne chargée à titre professionnel de la mutation et du développement de cette belle association, historique à Ecommoy."


Patrick Boulay, 60 ans, retraité conducteur de train, adjoint au maire chargé des sports, de la voirie urbaine, des retraités, délégué à la Cdc et membre du CA du CIAS.

"J'avais déjà exercé un mandat de conseiller municipal à St-Biez-en-Belin avant d'être élu à Ecommoy en 2008. Mais je peux vous dire que ça n'a pas grand chose à voir. Ecommoy a beau n'avoir que 4750 habitants, elle a tous les avantages et les inconvénients de plus grandes villes. En particulier, sa surface de voirie est très conséquente. Mais je ne regrette pas la charge que j'ai acceptée de prendre depuis quelques années."


Laetitia Landelle, 36 ans, spécialiste de la formation pour adulte.

"Après 12 années dans les ambulances, j’ai repris le chemin de l’université il y a 18 mois pour devenir spécialiste de l’accompagnement socioprofessionnel et de la formation pour adultes.
Je suis maman de 4 enfants. Plutôt active, je me suis engagée au sein de l’école Saint Martin depuis 5 ans en tant que présidente de l’APEL. Là, j'ai pu, entre autre, mettre mon expérience d’artiste amateur en action, autour d'un spectacle avec les parents.
Ma rencontre avec Sébastien Gouhier s'est faite en toute simplicité, lors d'une réunion du comité de pilotage des nouveaux rythmes scolaires. Et c'est parce que j’ai apprécié l’ouverture au dialogue de la municipalité, que j'ai accepté de m'engager sur la liste Unis pour Ecommoy. S'investir pour une commune, en ayant une attention particulière pour chacun, est un joli challenge que j'accepte de relever avec plaisir!!"


Vincent Chauchet, 50 ans, Professeur de Sciences de la vie et de la Terre, adjoint au maire chargé de la communication et du Conseil Municipal Jeune, des logements communaux et du camping municipal.

"J'ai un profond respect des êtres vivants qui nous entourent, et j'ai toujours milité pour la préservation de notre environnement. Avec la municipalité sortante, j'ai trouvé une bonne écoute et surtout cela a été suivi d'effets. En prenant en charge la communication à la mairie, j'ai pu toutefois mesurer combien il est difficile de faire évoluer les mentalités. Mais on y arrive petit à petit."


Cristina Barbero, 49 ans, professeur d’espagnol, conseillère sortante,

"Habitante de la route du Parc, je dois faire beaucoup de kilomètres pour l'Education Nationale, au grès des besoins dans les collèges ou lycées du département chaque année. J'aime le contact des jeunes et rendre service me caractérise assez bien. Je suis coresponsable du Conseil Municipal Jeune avec Vincent Chauchet"


Thierry Vaucel, 58 ans, maçon.

"De famille écomméenne, j'ai vécu longtemps à Laillé où j'ai développé mon entreprise de maçonnerie avec mes fils. Avec mon épouse nous avons décidé que notre retraite se passerait dans le centre d'Ecommoy. Je suis motivé à l'idée de rejoindre une équipe expérimentée, car pour moi la transmission est importante, et je ne veux pas m'investir à moitié. Le contact avec les gens, même parfois insatisfaits, ça me manquerait trop."


Laurence Chopard, 45 ans, auxiliaire de puériculture, conseillère.

"Je suis de ces femmes que l'on voit de plus en plus se passionner pour le sport, et même devenir présidente d'association sportive. Moi je suis présidente du Kangourou Basket Club, avant tout parce que c'est un bon club pour les enfants. Je suis fidèle à mon club comme je suis fidèle à mon équipe municipale qui a un bon bilan."


Gérald Chevalier, 65 ans, retraité ACI, conseiller sortant,
"Je suis né à Ecommoy et j'habite toujours dans une ferme, à l'Herbecherie. Je crois que je symbolise bien ce monde agricole qui a été contraint d'entrer dans la classe ouvrière dans les années 60 et 70. Je siège au syndicat intercommunal du bassin de l'Aune régulièrement. Notre ville a bien changé depuis quelques années. Il y a beaucoup de nouveaux habitants qui ne vivent plus comme nous vivions autrefois. Mais ça n'empêche pas de continuer à proposer des animations qui nous rappellent des bons souvenirs. Avec le comité des fêtes dont je suis le président, nous encourageons la commune à œuvrer dans ce sens."


Lauren Chartier, 30 ans, en congé parental

"J'habite la Glanerie. J'aime la simplicité et la convivialité. Depuis que je siège au Conseil de l'école Raymond Dronne et de l'école maternelle St-Exupéry, j'apprécie le sens de la concertation développé par la municipalité, que ce soit pour la mise en place des rythmes scolaires, pour la cantine municipale etc. Nous avons beaucoup de chance d'avoir tout ce que nous avons à Ecommoy, je pense à la piscine, au CIAS, au local jeune etc".


Patrick Pinchault, 54 ans, employé de banque, conseiller sortant.

"Je travaille au Mans et je prends le train tous les jours à la gare d'Ecommoy. La voiture ce n'est pas trop mon truc, et je vois bien dans mon métier tout ce que ça coute au portefeuille. On vit bien ici, on respire et il y a beaucoup de choses à faire pour se détendre du rythme stressant des grandes villes."


Christine Maunier, 46 ans, professeur d’allemand, conseillère sortante

"Je suis réunionnaise de naissance. J'ai choisi d'étudier l'allemand pour élargir mes horizons et devenir professeur. J'ai d'abord travaillé quelques années chez Bosch, puis je me suis consacrée à mes deux pirates qui s'épanouissent à Ecommoy, notamment sur un terrain de foot. En 2010, j'ai obtenu le CAPES d'Allemand. Mon emploi du temps me laisse un peu de temps pour la mairie, le métier d'enseignant et l'engagement de conseiller municipal demandent en effet de la disponibilité, car ces deux environnements sont infiniment passionnants, mais j'ai de l'énergie à revendre".


Serge Ragot, 60 ans, retraité

"J'ai été pendant 35 ans commerçant à Ecommoy. Je tenais la pâtisserie salon de thé place de la République. J'ai bien connu toutes les étapes de développement de la commune. J'ai côtoyé toute sorte de gens, en particulier à travers l'organisation des thés dansants à la salle polyvalente, et dans l'Union des commerçants. Ce qui m'intéresse, c'est que les gens avancent main dans la main en restant confiant dans notre ville. Elle a des atouts si elle sait fédérer les énergies".


Jennifer Ferré, 34 ans, mère au foyer

"J'ai plusieurs enfants encore petits. C'est donc la vie de famille qui m'a éloignée de mon métier de commerçante. Je tenais le multi commerce de St-Mars-d'Outillé avant de m'installer récemment à Ecommoy, rue de la Charité. Le contact avec la population et les projets d'équipe me motivent, je suivais donc de près l'approche des municipales. Ce sont peut-être mes origines allemandes qui m'ont fait choisir la liste la plus sérieuse, celle qui a démontré sa capacité à bien gérer, à travailler en coalition et en cohésion."


Bernard Beignion, 65 ans, retraité.

"Marié, 2 enfants dont un handicapé auditif, également papy. Je suis installé à ECOMMOY depuis le transfert du Centre d’Ingénierie du Matériel de la SNCF au Mans en 2002, j’ai terminé ma carrière comme expert en matériel roulant ferroviaire.
Etant plus disponible, j’ai souhaité m’investir dans des fonctions communales dans le respect des valeurs et à l’écoute des habitants. J’ai participé pendant 4 ans au Conseil des Sages et j’œuvre aussi dans le milieu associatif cheminot."


Sylvie Letard, 47 ans, assistante maternelle

"J'habite rue du Cormier. Je suis bien placée pour mon travail entre les écoles publiques et St-Martin. Arrivée a Ecommoy en mars 1987, j'ai commencé à garder des enfants en 1995. Moi même maman de deux grands enfants à présent. J'ai du temps à donner à la commune dans l'intérêt de toutes les générations".


Philippe Goupil, 49 ans, chef d'entreprise

"Ma famille habite au Moulin du Breil en direction de Teloché. C'est pratique pour moi car mon entreprise est basée à Changé. La Société d'assainissement Manceau intervient au Mans et dans le sud du département. Nous réalisons des pompages de toutes fosses, bacs à graisse, débouchages de canalisations, pompages de puits, contrôles de réseaux. Nous réalisons aussi le nettoyage de cuves : dégazage, inertage de cuves à fioul. Les communes et les particuliers ont de plus en plus besoin de faire face aux normes environnementales, et je sais qu'en cas d'élection je serais de bon conseil pour l'équipe municipale en place."


Delphine Cury, 42 ans, infographiste.

"Toujours sur la brèche, j'élève seule mes deux filles et je travaille chez IPS. Je suis présidente du club de gymnastique et du club de twirling d'Ecommoy. Nous portons souvent les couleurs de la commune partout en France, et nous n'en changerions pour rien au monde. Je soutiens la municipalité sortante parce qu'elle a beaucoup œuvré pour les jeunes et le sport, même s'il y a encore à faire."


Sébastien Buchet, 41 ans, directeur de maison de retraite

"Mayennais d'origine, j'ai dû pas mal bouger pour apprendre mon métier et progresser. Mais, j'aime m'investir et relever des défis en équipe. Depuis que je suis arrivé à Ecommoy, j'ai siégé au Mille-Club et à l'Amicale des parents d'élèves de l'école publique. Je connais pas mal de familles du secteur, car j'ai dirigé la maison de retraite de Mulsanne, jusqu'à tout récemment, puisque je viens d'accepter un poste à quelques heures d'ici en Bretane. Ma femme est assistante maternelle, et nous nous plaisons beaucoup à Ecommoy. C'est une ville bien desservie par les routes, alors pour quelqu'un comme moi qui bouge beaucoup c'est idéal."


Laurence Davenel, 36 ans, comédienne professionnelle

"Je suis normande, de la région de Cherbourg, mais je suis tombée amoureuse de la région lorsque je suis venue m'installer pour un poste d'auxiliaire de puériculture à la crèche halte garderie d'Ecommoy, il y a une douzaine d'années. Mes passions: les enfants mais aussi et surtout la théâtre et le cinéma. Il y a des projets qui se dessinent par ici. Je monte et je produits des spectacles pour enfants que nous jouons en particulier dans les écoles. On me confond souvent avec ma sœur Claire qui s'est également installée à Ecommoy, elle aussi y trouve l' inspiration pour son écriture."


Yves Arzul, 47 ans, ingénieur logiciel

"Nous habitions Guécélard auparavant, la nécessité d'agrandir la maison nous a poussé à déménager. Nous avons eu le coup de cœur pour une maison d'architecte en bois à la Christophlère. Nos enfants sont au collège et je suis de près leur éducation, en particulier en siégeant au Conseil d'administration du collège. Avec la crise économique, je crois que les gens ont besoin du calme et de la sérénité nécessaires à la conduite de leur projet. C'est la raison de mon engagement auprès de cette liste."


Christelle Clinchamp, 42 ans, soignante

"Maman de 3 enfants. J’ai travaillé de nombreuses années en qualité d’aide-soignante avant de reprendre mes études pour devenir infirmière. Ma formation s’achève, cela me permettra de retrouver mes anciennes passions comme le théâtre. C'est d'ailleurs sur scène parmi la troupe Art'ycule que j'avais appris à apprécier Sébastien et sa famille, il y a une quinzaine d'années. Nos parents habitent le même quartier de la route de Mayet"

Olivier Gauvin, 39 ans, assistant de régulation médical, conseiller.

"Je suis secouriste avant tout. Ancien militaire de la sécurité civile, je suis attaché à ce que mes concitoyens respectent les règles de sécurité. La présidence de la Croix Blanche d’Ecommoy m'apporte beaucoup sur le plan humain, et heureusement j'ai une bonne équipe pour me seconder. Je forme les enfants et les enseignants aux gestes de secours dans les écoles, les personnels municipaux aussi. Le travail à l'hôpital est aussi très prenant, mais je veux montrer mon soutien à l'équipe d'Unis pour Ecommoy car je suis fier de notre bilan."